Culture

Black Panther

Je tiens à voir tous les films Marvel, pour les histoires, parce que tous les films sont liés, pour les personnages, pour les acteurs/actrices, pour les effets spéciaux, etc. Ces films sont tellement bien faits, ils sont presque magiques ! Et ça me permet aussi de retrouver l’univers des comics. C’est avec beaucoup de joie et d’entrain que je suis allée voir Black Panther, sans m’être fait spoiler avant (ce qui est un exploit !).

J’avais entendu dire que Black Panther était le meilleur Marvel jamais réalisé. Mon avis ? C’est un des meilleurs. Esthétiquement parlant, c’est le plus beau. Il a même un sens plus profond que les autres films, sens qui n’est mis au second degré, cette fois-ci. Ça m’a impressionnée ! Il introduit aussi parfaitement le prochain Avengers. C’était la pièce manquante du puzzle.

Maintenant, parlons un peu de ce qui est impressionnant dans ce film. Je vais commencer par les effets spéciaux, puisque Marvel est très fort pour ça ! On va débuter avec l’introduction du film : avec une animation en sable, on découvre ce qu’est le Wakanda, d’où vient Black Panther, comment cela se fait qu’ils aient du vibranium, et pourquoi ce pays se cache-t-il aux yeux du monde. L’animation est juste magnifique : on peut clairement distinguer les grains de sable noir, il prend forme, puis se détruit pour former quelque chose d’autre. C’est très fait ! On a besoin de cette introduction parce qu’on ne sait pratiquement rien du Wakanda si on n’a pas lu les comics. On sait juste que le Wakanda a les seules mines de vibranium sur Terre, et on a juste vu une petite partie de la ville (la statue de la déesse Bast qui « garde » les mines de vibranium) à la fin de Captain America : Civil War. Ensuite, les effets spéciaux du costume de Black Panther sont… Waouh ! On sent qu’il y a eu du travail derrière ! On dirait du sable qui se met en place et qui s’enlève, c’est tellement beau ! Les moments où T’Challa (Chadwick Boseman) et Erik Stevens alias N’Jadaka (Michael B. Jordan) enlèvent leurs « masques » (en fait, le masque se dématérialise) sont sublimes ! Les combats, comme d’habitude, ne m’ont pas déçue. Ils sont bien chorégraphiés, que ce soit les combats rituels (sans armes qui nécessitent des effets spéciaux) ou les combats qui nécessitent des effets spéciaux. Ils sont bien faits, ils sont bien montés. Sans surprise de la part de Marvel, je n’en attendais pas moins : il met toujours la barre très haute, et il s’y tient.

Parlons maintenant de l’atmosphère africaine du film et l’attention apportée aux petits détails. Que ce soit au niveau des costumes, des musiques, des paysages (le lever et le coucher de soleil notamment) et même des accents (j’ai été le voir en VO et j’ai dû bien me concentrer par moment !), on est plongé en Afrique. Les costumes traditionnels, les rituels, les animaux, les tambours, les masques tribaux, les tribus qui sont représentaient par un animal, tout est fait pour nous faire penser à l’Afrique. Et j’adore le fait qu’ils aient utilisé ces costumes pour en faire quelque chose d’incroyable : pour rester cacher, les Wakandais gardent leurs costumes traditionnels. Mais ce sont des costumes avec des capacités bien pensées : les costumes de la Tribu de la Porte servent aussi de boucliers magnétiques. Je veux la même chose !

Venons-en aux personnages. Ce que j’ai à déplorer chez Marvel, c’est qu’on ne voit pas beaucoup de femmes se battre. Alors, bien sûr, il a eu Peggy Carter, il y a toujours Natasha Romanoff, Maria Hill, etc. Mais il n’y en a pas des masses. On peut facilement les compter. Dans ce film, les femmes sont des guerrières, sont intelligentes voire des génies, et elles ont de l’humour ! Elles sont sarcastiques ! On a Okoye (Danai Gurira), la chef des gardes du roi (qui sont toutes des femmes), Nakia (Lupita Nyong’o), et ma petite préférée, c’est Shuri (Letitia Wright), la petite sœur de T’Challa. Ça donne un bon coup de frais. Je vais du coup parler de Shuri. Déjà, c’est elle qui s’occupe des avancées technologiques du Wakanda, c’est elle qui crée. Enfin une femme savante ! J’ai hâte qu’elle rencontre Tony Stark, je pense que ça va être drôle ! Et l’humour fraternel entre elle et T’Challa est un gros plus. Ça manquait un peu dans ces films.

Ce film recycle des personnages qu’on a déjà vus : Everett K. Ross (Martin Freeman) (Dieu merci, je n’ai pas marqué Morgan Freeman ><), et Ulysses Klaue (Andy Serkis). Ça ne m’étonne pas, sachant que ces films s’intriquent. En général, on voit ces personnages sous un nouvel angle. Rien ne change pour Klaue (SPOILERS ! : sauf qu’il meurt), mais pour Ross, c’est différent. Les personnages évoluent à travers les films, et ça me plaît. Ross est presque un antagoniste dans Captain America : Civil War(enfin, ça dépend dans quel camp vous êtes), même s’il ne fait que son travail. Ici, je l’apprécie beaucoup plus, il est celui qui déclenche, en quelque sorte, la fin de l’isolationnisme wakandais. Aura-t-il un rôle plus important dans le prochain Avengers ? Et T’Challa, qui ne cherchait qu’à venger son père dans Civil War, découvre ce qu’est être Black Panther : il doit défendre son pays et sa famille, mais il doit accepter d’aider les autres, d’ouvrir son pays aux autres. Il n’est plus seulement Black Panther, il est aussi un roi qui doit diriger son pays. On le voit aussi en tant que grand frère. Ce que j’aime chez Marvel, c’est qu’on voit ces personnages évoluer : ils ont un passé, ils ne sont pas des coquilles vides.

Pour conclure cette partie (et non, je n’ai pas encore fini !), Black Panther est un très bon film pour introduire ces nouveaux personnages, et ainsi préparer l’arrivée d’Avengers : Infinity War.

Enfin, nous allons parler des messages du film. Les films Marvel on t toujours un sens profond, mais il était toujours retranché au second plan. Je prends l’exemple de Civil War qui met au premier plan le désaccord entre Tony Stark et Captain America, et au second plan le pourquoi du désaccord (les Accords de Sokovie : savoir si les Avengers agissent sous le contrôle des Nations Unies ou non). Contrairement à ce film, Black Panther place l’intrigue au 1er plan : le film devient extrêmement politique et fait un sacré pied de nez aux Etats-Unis et à leur politique isolationniste. On peut clairement voir le parallèle entre le Wakanda qui reste caché aux yeux du monde et qui refuse de partager ses savoirs, et les USA et l’isolationnisme (que ce soit avant, pendant et après la Seconde Guerre Mondiale, et encore aujourd’hui par moment). C’est pour ça qu’on a une séparation entre les générations passées qui ont choisi de cacher les secrets du Wakanda, et la génération actuelle qui veut aller vers l’avant et qui décident, à la fin du film, de se révéler au monde entier.

Le film juge aussi l’implication des pays riches et développés dans l’aide humanitaire et les conflits internationaux : si un pays a les capacités pour aider les pays dans le besoin, pourquoi ne pas les aider ? On a un parallèle entre T’Challa et Erik Stevens : le premier veut partager les savoirs de son pays et aider les pays dans les besoin, et le deuxième veut donner des armes à ceux qui en ont besoin pour se défendre et pour renverser des gouvernements. Et un petit clin d’œil au trafic d’armes qui a été majoritairement créé par les pays développés !

Donc voilà, certains diront que ce film est allé trop loin et qu’il est trop politique pour un film de superhéros. Mon avis ? C’est peut-être un truc de français (mes élèves pourraient en témoigner), mais j’aime bien parler de politique, parce qu’on peut facilement faire un débat dessus. Et aujourd’hui, un film de superhéros n’est plus seulement un film où les gens se tapent dessus, échouent et/réussissent, il faut qu’il y ait un sens un peu plus profond, une histoire, un message caché, il faut qu’il nous fasse réfléchir. Marvel a fait évoluer le genre, et c’est une des raisons pour lesquelles j’aime ces films. Autant j’adore l’univers de DC, les films ne peuvent pas concurrencer avec ceux de Marvel. Black Panther nous donne aussi le ton pour Avengers : Infinity War.

Bref, j’ai adoré ce film ! Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

BlackPanther-Banniere02-800x445

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s