Culture

Lecture de février

Hello tout le monde !

IMG-0420Depuis que je suis revenue en Angleterre, je limite mes achats de livres. J’ai une petite bibliothèque dans ma chambre, et je me dis qu’il faut que je ramène tous ces livres en France après. J’ai donc craqué pour la série littéraire Lockwood & co (5 livres….) en octobre, et j’ai réussi à ne pas mettre un pied chez Waterstones depuis. Et là, ce weekend, j’ai vu passer le nouveau roman de Christopher Paolini : la suite du cercle de L’Héritage (Eragon, L’Aîné, Brisingr, L’Héritage). Le prix des livres en Angleterre est tellement plus bas que ceux en France qui j’ai couru jusqu’au Waterstones de Derby et que j’ai acheté The Fork, the Witch and the Worm, Tales from Alagaësia, Volume 1: Eragon.

 

Ce sujet fera partie d’un prochain article, mais quand j’étais plus jeune, j’ai adoré la série L’Héritage. Ne parlons pas du film, mais les livres étaient de vrais pépites. Et la fin du quatrième tome m’a vraiment laissé sur ma faim.

Alors, que vaut ce livre ?

On retrouve Eragon et Saphira, Murtagh, Angela et Elva. On replonge dans le monde d’Eragon. Les personnages restent fidèles à eux-mêmes. Ça fait longtemps que j’ai lu les livres (je sais ce que je vais faire cet été), mais les souvenirs que j’ai des personnages restent fidèles aux personnages présents dans le livre.

On découvre ce qui arrive à Eragon après le tome 4, ainsi qu’à Murtagh. On en sait un peu plus sur Angela et sur Elva. Je ne vais pas en dire plus, sinon je vais spoiler tout le livre. Le livre, dans son ensemble, est bien.

Mais (oui, il y a un mais), le livre ne fait que 281 pages : 266 pages d’histoire et 15 pages de glossaire, remerciements, etc. A cela s’ajoutent les 30 premières pages d’Eragon. C’est vraiment peu. J’ai fini le livre en moins de 3 heures. Eragon avait 694 pages, L’Aîné en avait 805, Brisingr 825 et L’Héritage 900. En clair, le nouveau livre ne fait même pas la moitié du premier tome de L’Héritage. Même si l’histoire est bien, je reste sur ma faim. Eragon est le lien entre les passages de Murtagh, d’Angela et d’Eva, et il est aussi le lien avec l’histoire racontée par un des personnages, The Worm of Kulkaras (Le Ver de Kulkaras). Au final, il est presque un personnage secondaire. On sait qu’un nouveau mal arrive dans la partie avec Murtagh : Eragon devra donc se battre contre quelque chose de nouveau.

Comme il est écrit que c’est le volume 1, j’espère vraiment qu’il y aura un volume 2, avec beaucoup plus de pages ! Parce que même si j’ai bien aimé le livre, il m’a un peu déçue.

Et vous, avez-vous lu he Fork, the Witch and the Worm, Tales from Alagaësia, Volume 1: Eragon ? Qu’en avez-vous pensé ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s