Culture

Ce que j’ai pensé de Fantastic Beasts

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Après tout, quand j’ai lu le livre qu’Harry avait en classe, je me suis dit :”comment faire un film dessus ?”. Et j’avais peur que le film ne se détache pas assez d’Harry Potter, car même si les films et les livres sont dans le même univers fantastique, ils sont très différents.

Mais je n’ai pas été déçue ! Au contraire, le film crée un univers à l’intérieur même de l’univers originel d’Harry Potter ! Ce qui ne m’étonne qu’à moitié quand on voit que J. K. Rowling est la scénariste.

Commençons par la musique. Une fois n’est pas coutume, à tout bon film, musique exceptionnelle. Le Seigneur des Anneaux, les films Harry Potter, les Disney, etc. La musique de ce film est magique. Je dirai même qu’à elle seule, elle suffit à créer cet autre univers, tant elle est différente et en même temps similaire à celle d’Harry Potter.

Ensuite, les acteurs : tout simplement géniaux ! Eddie Redmayne a très bien compris le personnage de Newt Scamander (oui, je le dis en anglais, parce que le nom en français, non merci !), et il est parfait pour ce rôle ! Idem pour les autres, je n’aurais pas vu quelqu’un d’autre à leur place ! Tina (Katherine Waterston), qui a du mal à s’ouvrir aux autres, finit par le faire après que Newt lui sauve la vie, et ça se voit très bien dans le film (”cette fille est une battante”, fille inconnue dans le cinéma) ; Alison Sudol joue Queenie comme une reine ; et mon préféré, Jacob (Dan Fogler). Il représente ce que chaque personne de cette planète qui aime Harry Potter voudrait découvrir. Moi aussi, quand je vais à la banque, j’aimerais bien croiser un sorcier qui m’emmène ensuite découvrir le monde de la magie ! Pour continuer, Colin Farrell : je l’adore, cet acteur (#ColinFarrelldanslevent) ! Ezra Miller, parfait ! J’ai vraiment cru que c’était sa soeur qui était l’Obscurus ! J’ai vraiment hâte de voir quel sera son rôle dans le prochain opus 🙂 (même si je m’en doute un peu hahaha !) Etc, etc. (non parce que si je fais tous les acteurs, je vais y passer la nuit !)

Mais je vais quand même parler du petit point noir : je vais m’y faire, mais le choc ! “Johnny, is that you?” Désolée si je vous spoil, mais Johnny Depp dans le rôle de Gellert Grindelwald, oui, mais non. Il est déjà dans d’autres séries de films, comme les Alice de Tim Burton, dans les Pirates de Caraïbes, dans Charlie et la Chocolaterie, dans Sweeney Todd, etc. Ne vous méprenez pas, j’adore Johnny Depp ! Mais on a déjà eu un acteur pour Grindelwald, alors ça a un peu du mal à passer. J’essaie de comprendre le choix de Rowling, en me disant que c’est peut-être parce qu’il interprète tellement bien la folie, mais seul l’avenir nous le dira, parce que ce n’est pas avec le caméo dans le film qu’on pourra comprendre pourquoi.

Maintenant, parlons du contraste anglais-français. J’ai vu le film en anglais (en Angleterre), puis en français (en France). Très très mauvaise idée, mais bon, je n’ai pas de Timeturner. D’abord, la voix française de Newt Scamander ne correspond pas du tout au personnage ! Quand on connait la vraie voix d’Eddie Redmayne, la voix française fait un peu trop extravertie. Pareil pour Tina. Concernant le doublage, je suis vraiment déçue…

Ensuite, si certaines choses passent plutôt bien en anglais, en français… Non. Je l’ai déjà dit, mais je ne supporte pas le nom de Newt en français. Dans les livres Harry Potter, très peu de noms ont été traduits, ou un peu transformés, et pour cause : ils sont tous anglais. Que Draco devienne Drago, OK. Que Severus Snape devienne Severus Rogue, OK. Mais que Newt Scamander devienne Norbert Dragonneau, NON ! Je peux comprendre : Hagrid nomme son dragon comme un de ses héros, donc on va l’appeler Norbert. Oui, mais non. Norbert, je suis vraiment désolé si quelqu’un s’appelle comme ça, mais c’est moche ! J’aurais pu comprendre pour le nom de famille, pour garder le jeu de mots. Mais pourquoi changer le prénom ?

De plus, le nom de l’oiseau-tonnerre (Thunderbird, c’est toujours plus classe)… En anglais, je dis OK parce que c’est Newt, et qu’il est adorale. En français, Frank, ça fait un peu bizarre… ça fait petit campagnard de la campagne bien profonde. Ou très nationaliste, ça dépend. Alors, pendant la scène de fin, “Goodbye Frank”, ça va, mais “Adieu Frank”, ça passe un peu moins bien. Après, ce n’est que mon avis, et je pense que Newt donne des noms étranges à ses animaux fantastiques. Pourquoi le Niffleur, il n’a pas de nom ? C’est triste !

Parlons de l’histoire, et surtout du contexte, parce que, pour moi, c’est ça le plus intéressant. Je l’ai déjà dit, mais on ne pouvait rien imaginer avec le livre (sauf si vous allez le livre adapté du film !). Bref, c’était une surprise totale ! Et honnêtement, j’ai hâte de voir la suite. Parce que les films vont s’étendre sur une très longue période, et cette période de tensions se voit très bien dans le film. C’est l’entre-deux-guerres, et même si la première guerre mondiale est finie, on ne peut pas l’oublier. Mais dans ce film-là, l’action se passe aux USA. Les Etats-Unis ont une putain d’histoire avec la sorcellerie, et je suis vraiment vraiment contente que J. K. Rowling s’en soit servie. Rien que le nom “New Salem Philanthropic Society” fait penser à cette époque. Ainsi que l’horloge dans les bâtiments du MACUSA, qui montre l’état d’urgence, fait bien ressentir la pression, qui est encore présente, entre Non-Maj’/Moldus et sorciers. C’est pour cela que le fait que l’Obscurus se trouve à New York, aux USA, et non pas en Angleterre, est beaucoup plus crédible. Cachez vous pour ne pas finir sur le bûcher. De plus, le fait que tous les enfants des Fidèles de Salem ont des prénoms religieux, fait vraiment penser à l’Inquisition. Je pense que c’est le contexte que j’ai le plus aimé, tout simplement parce que Rowling a fait un coup de maître : elle l’a exploité comme il se doit.

Concernant l’histoire, parlons un peu des personnages. Surtout de l’âge des personnages. Dans les Harry Potter, on voit un enfant de 11 ans qui grandit au fur et à mesure des livres et des films, on grandit avec lui, on découvre la magie avec lui. Harry Potter était destiné à des enfants qui pouvaient s’identifier au personnage de Harry, qui découvre la magie, et même dans les personnages d’Hermione, de Ron, de Neuville, de Fred, de George, etc. Les Harry Potter étaient destinés à des enfants qui allaient grandir avec les livres et les films. Fantastic Beasts est destiné à ces enfants qui ont grandi avec Harry Potter, et qui se reconnaitrons dans cet univers, mais aussi à des adultes, des jeunes ou des vieux, qui ne connaissaient pas, ou qui ne s’intéressaient pas à Harry Potter. Cette fois-ci, on découvre la magie avec Jacob, qui est un Non Maj’/Moldu, ce que nous sommes tous ! Ce film est destiné à des adultes, déjà de par sa noirceur, que par les personnages.

Et pour finir, parce que c’est un peu le titre du film, et qu’ils doivent être mentionnés, les animaux fantastiques ! Ils sont tellement bien faits ! J’imagine que ça a dû être dur pour les acteurs de jouer sans les animaux, ou avec des maquettes, mais le rendu est excellent. A quand les peluches ? Non, vraiment, les designers/dessinateurs/programmeurs ont fait un sacré boulot, et il doit être récompensé.

Donc, je dirai que j’ai adoré le film, en premier pour l’histoire et l’utilisation de l’histoire américaine et du contexte, en second pour les personnages, qui sont attachants et très différents de ce qu’on a pu voir avec les Harry Potter, et qui nous font entrer dans l’univers des animaux  fantastiques. Avec Fantastic Beasts, on entre dans un nouvel univers : celui des animaux fantastiques. Qui est à l’intérieur même de l’univers d’Harry Potter. Les fans d’Harry Potter ont découvert la magie, la façon de pratiquer la magie, le Quidditch, ce qu’on peut faire ou ne pas faire avec la magie, mais jusqu’à présent, les animaux fantastiques étaient amenés par Hagrid et/ou Hermione (pour la description), mais on avait le point de vue des enfants qui n’étaient pas du tout fascinés par ce qu’il voyait. Là, on voit ces animaux à travers un homme qui est fasciné par eux, et qui transmet cette fascination à Jacob, et donc au spectateur. Ce film est donc un chef d’ouvre.

Je n’ai qu’une seule chose à dire : bien joué !

Et vous, qu’avez-vous pensé du film ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s